Je suis un écrivain japonais


Il vit à Montréal, il lit Mishima et Basho, il drague des Japonaises, il passe ses journées au café, il projette d'écrire un roman ou de faire un film, mais plus particulièrement un roman ou un film à la manière des maîtres japonais.
C'est ce qu'il raconte à une journaliste japonaise en tournée dans la métropole québécoise, et c'est ainsi que le scandale éclate à Tokyo. Comment peut-on, quand on vit à Montréal, se prendre pour un écrivain et un cinéaste japonais? Jusqu'à son éditeur qui l'appelle pour lui dire son mécontentement de ne pas avoir reçu ce roman qui l'a déjà rendu célèbre sur les rives du Pacifique.
 

He lives in Montreal, reads Mishima and Basho, flirts with Japanese women, spends his days in a coffee, plans to write a novel or to make a moving, and especially a novel or a movie as Japanese masters do.

That’s what he tells a Japanese journalist in the Quebec capital, and that’s how a scandal is made in Tokyo. How can it be possible to be like a Japanese producer and writer while living in Montreal?  Even his editor calls him to express his anger and ask for the novel that made him famous overseas.